A l’hôpital, combien ça coûte ?

Offre de soins et tarification

Forfait journalier, prise en charge des soins : quel est le coût d’une hospitalisation ?

Le forfait journalier hospitalier regroupe les frais d’hospitalisation et les soins prodigués durant cette période. On s’imagine qu’en France, les soins et l’hospitalisation sont intégralement pris en charge. Pourtant, certains frais restent à la charge des malades. Ces frais d’hospitalisation peuvent s’avérer importants, surtout pour les personnes dépourvues de mutuelle santé !

Certains frais d’hospitalisation ne sont pas pris en charge par la « Sécu » (Sécurité Sociale ). Le prix à payer à la fin d’un séjour hospitalier ? Il varie en fonction de la complémentaire santé que vous avez souscrite.

La prise en charge de votre hospitalisation

Votre séjour en établissement hospitalier est programmé et vous souhaitez connaître le montant de la prise en charge de votre mutuelle santé ? Plusieurs points doivent être vérifiés auprès de votre complémentaire pour évaluer le prix à payer à la fin de votre hospitalisation :

  • Votre mutuelle santé assure-t-elle la prise en charge du forfait journalier hospitalier et combien de jours par an ?
  • Votre mutuelle santé assure-t-elle la prise en charge des dépassements d’honoraires des médecins et à quel niveau ?
  • Votre mutuelle santé assure-t-elle la prise en charge d’une chambre individuelle et jusqu’à quel montant ?

Coût d’une d’hospitalisation : quid des frais supplémentaires ?

Chambre individuelle, forfaits administratifs* ou dépassements d’honoraires… les frais supplémentaires liés à une hospitalisation doivent faire l’objet d’une information préalable des patients. Ainsi, l’établissement de santé concerné doit vous informer de l’existence de ces frais et obtenir votre consentement préalable pour les facturer à l’issue de votre hospitalisation.

Cette règle s’applique également aux consultations médicales. Qu’il s’agisse d’une consultation en établissement hospitalier ou en cabinet privé, les médecins doivent informer leurs patients de tout dépassement d’honoraires.

*Les forfaits administratifs visent à assurer les démarches pour la prise en charge des frais hospitaliers par la mutuelle de l’assuré.

Cas particulier : l’hospitalisation en urgence

Le coût d’une hospitalisation en urgence équivaut à celui d’une hospitalisation programmée. En revanche, les frais liés aux dépassements d’honoraires ne peuvent être appliqués aux situations d’urgence.

Se documenter…

Zoom sur

Actualités

Dépassements d’honoraires à l’hôpital : ils sont rares mais restent (trop) élevés

66 Millions d’IMpatients a épluché les prix pratiqués par les médecins hospitaliers autorisés à facturer directement leurs honoraires aux patients avec la possibilité d’appliquer des dépassements le cas échéant. A Paris, notamment, les tarifs sont susceptibles d’atteindre des montants astronomiques. Une enquête à lire dans nos colonnes.

UNE QUESTION JURIDIQUE
OU SOCIALE LIÉE A LA SANTÉ ?

Santé Info Droits est une ligne d’informations juridiques et sociales constituée de juristes et avocats qui ont vocation à répondre à toutes questions en lien avec le droit de la santé.

EN SAVOIR PLUS

Sondage : avez-vous déjà payé des dépassements d’honoraires à l’hôpital ?

Les praticiens hospitaliers ont facturé 68,7 millions d’euros de dépassements d’honoraires dans le cadre de leur activité libérale, en 2013. Parmi les médecins autorisés à exercer une activité privée à l’hôpital, les chirurgiens toutes catégories confondues (neurochirurgie, orthopédie, chirurgie vasculaire ou viscérale, etc.) concentrent près de la moitié des dépassements. Ils étaient près de 800 chirurgiens en 2013 répartis dans les hôpitaux publics autorisés à pratiquer des dépassements d’honoraires pour un montant moyen par praticien d’environ 41 000 €.

Pour en savoir plus, consulter nos articles Dépassements d’honoraires : le « match » public – privé et Activité libérale à l’hôpital : quels dépassements en 2013 ?

 

Témoignage : prenez la parole !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo 66 d'impatientsLogo Santé Info Droits