Espace Presse

Communiqués et Revues de presse

Pour toute demande presse, merci de nous contacter au 01 40 56 94 42 ou via le formulaire prévu à cet effet.

Communiqués de presse

Contact Presse

France Assos Santé dans les médias

Notre temps - 15 octobre 2020

logo Notre TempsDossier pharmaceutique: quel intérêt pour ma santé?

Grâce au DP, tout pharmacien peut contrôler d’éventuels risques de contre-indication ou d’interactions, et vous conseiller en prenant en compte vos traitements récents. L’objectif est d’éviter les hospitalisations et les décès “en lien avec un événement indésirable médicamenteux” (estimés à 140 000 et 13 000 par an selon France Assos Santé).

France 5 - 12 octobre 2020

Le Magazine de la santé | Urgence à l’hôpital : un forfait unique généralisé

Féreuze Aziza, conseillère technique assurance maladie chez France Assos Santé, au sujet du nouveau ticket modérateur des urgences :
« Il y a des situations d’exonération aujourd’hui de ce qu’on appelle le ticket modérateur, notamment pour les femmes enceintes , les pers en affection longue durée . Hors avec le nouveau forfait proposé, ces personnes ne seront plus exonérées mais soumises à un forfait réduit. Elles ont plus de reste à charge que ce qu’elles avaient aujourd’hui, et c’est ce qui nous pose problème.

La Croix - 12 octobre 2020

Covid-19 : la réflexion éthique dans les lieux de soins bousculée par l’épidémie

Marie-Christine Larive, trésorière de France assos santé dans la région, siège dans une cellule d’éthique en cancérologie. Elle estime que « la place des usagers dans les questionnements éthiques a bien progressé ces dernières années ». Mais l’épidémie de Covid-19 est passée par là, balayant le temps de la concertation. « Notre parole s’est tue, car les professionnels avaient le nez dans le guidon, regrette cette bénévole à la Ligue contre le cancer. On aurait pu mieux expliquer aux gens certaines décisions, comme les reports de soins. »

20minutes.fr - 9 octobre 2020

Coronavirus : « Les vulnérables d’hier sont les sacrifiés d’aujourd’hui », regrette Agnès Maurin, de la Ligue contre l’Obésité

Le décret du 29 août, en catimini, annule ce dispositif. Depuis, un collectif de personnes individuelles s’est monté,les Vulnérables, dont on ne fait pas partie, mais qu’on soutient. Nous avons également publié une tribune, « N’oublions pas les travailleurs vulnérables… », signée par plus de 50 associations et collectifs de patients, dont France Assos Santé, la Ligue contre le cancer, Alliance maladies rares…

Logo 66 d'impatientsLogo Santé Info Droits