QualiScope : Les informations nationales de la Haute Autorité de Santé sur le niveau de qualité de chaque hôpital et clinique en France, réinterprétées et mises en ligne pour le grand public

Voici le premier, des 3 articles présentant la plateforme QualiScope. Un deuxième volet concerne le recueil, l’analyse et la restitution des indicateurs mis en ligne sur la plateforme, puis un troisième volet aborde la place des usagers dans le fonctionnement de QualiScope.

Vous ou un proche devez bientôt être hospitalisé et vous cherchez des informations fiables sur la qualité d’un établissement de santé ou voudriez pouvoir comparer plusieurs établissements entre lesquels vous hésitez ? La plateforme Qualiscope, mise en ligne par la Haute Autorité de Santé (HAS) en juin 2022 peut vous y aider. Elle remplace le service « Scope santé » qui avait fermé en 2021.

 En effet, parmi ses missions, la HAS a celle de mesurer la qualité dans les hôpitaux et cliniques en vue de l’améliorer. Elle recueille pour ce faire de multiples données sur les établissements de santé, données qu’elle analyse et qu’elle restitue notamment sous la forme d’« indicateurs » de qualité, traduits en divers scores.

 Dans un souci de transparence et pour mieux orienter les usagers du système de santé, ces indicateurs qui étaient déjà accessibles, mais dont la lecture n’était pas toujours bien compréhensible pour tout un chacun, ont été remis en ligne au mois de juin 2022 sur une nouvelle plateforme baptisée « QualiScope », justement imaginée pour le grand public.

Si elle fournissait peu d’indicateurs lors de sa mise en ligne, QualiScope a été largement enrichie en février 2023 et est amenée à évoluer au fil du temps.

 Que trouve-t-on sur Qualiscope ? Comment la plateforme a-t-elle été conçue ? À quoi et à qui peut-elle servir ? Les usagers ou leurs représentants participent-ils aux résultats présentés sur Qualiscope ? Voici autant de questions auxquelles répondent pour les lecteurs de 66 Millions d’Impatients :

  • Emmanuelle Bara, en charge de la Direction de la Communication, de l’Information et de l’Engagement des Usagers (DCIEU) de la HAS
  • Laetitia May-Michelangeli, cheffe du Service Évaluation et Outils pour la Qualité et la Sécurité des Soins (SEvOQSS) de la HAS

QUE TROUVE-T-ON COMME TYPES D’INFORMATIONS SUR QUALISCOPE ?

Sur Qualiscope, on trouve des informations descriptives sur chaque établissement, comme sa taille, son type (CH, CHU, privé à but lucratif, non lucratif, etc.), sa localisation. On trouve également son résultat de « certification » pour la qualité des soins et des données chiffrées, appelées « indicateurs de qualité et de sécurité des soins », qui sont mesurés par la HAS.

La certification est une démarche d’évaluation obligatoire du niveau de qualité et de sécurité des soins dans tous les hôpitaux et cliniques. Chaque établissement de santé reçoit, tous les 4 ans, la visite de professionnels hospitaliers mandatés par la HAS, appelés experts-visiteurs, qui évaluent le niveau de la qualité des soins en s’appuyant sur un référentiel national qui contient 15 objectifs déclinés en une multitude de critères. Pour évaluer si les critères sont remplis, et donc si la qualité des soins est bonne, les experts-visiteurs vont dans tous les services, observent comment les personnes sont prises en charge, examinent des dossiers, ont des entretiens avec différents types de professionnels, avec des patients, avec les représentants des usages et avec la direction de l’établissement. Ils rendent ensuite un rapport sur la base duquel la HAS décide du résultat de certification. On retrouve ainsi sur QualiScope si l’établissement de santé est certifié avec mention, certifié, certifié sous conditions ou non certifié.

Par ailleurs on trouve aussi sur QualiScope quatre grands types d’indicateurs de qualité et de sécurité des soins mesurés par la HAS.

Il y a ainsi :

  • Des indicateurs de satisfaction et d’expérience rapportés par les patients, calculés à partir de leurs réponses au questionnaire de satisfaction national « e-Satis » (lire l’article de la HAS sur e-Satis), suite à une hospitalisation
  • Des indicateurs qui mesurent la qualité de la prise en charge clinique, par exemple la prise en charge de la douleur, le nombre et le type de complications potentielles après une pose de prothèse de hanche ou de genou, etc.
  • Des indicateurs qui évaluent la coordination de la prise en charge, c’est-à-dire la capacité des équipes à se coordonner entre elles, à bien tracer les soins, etc.
  • Des indicateurs qui renseignent sur la prévention des infections associées aux soins, comme le niveau de consommation de solutions hydroalcooliques, ou le taux d’infections du site opératoire après une pose d’une prothèse totale de hanche ou de genou.

Selon le site de la HAS, « Les indicateurs de la HAS mesurent la qualité et la sécurité des soins dans tous les hôpitaux et cliniques français. Ils sont développés avec les professionnels de santé, les patients et usagers pour améliorer le service rendu au patient. »

Les indicateurs mesurés par la HAS sont en lien avec des priorités de santé comme la prise en charge de la douleur, la lutte contre les infections associées au soin, la bonne coordination avec la ville à la sortie d’une hospitalisation, etc.

À QUI S’ADRESSE QUALISCOPE ET COMMENT S’EMPARER DES INFORMATIONS MISE EN AVANT SUR LA PLATEFORME ?

QualiScope a l’ambition d’informer TOUS les usagers du système de santé, en présentant une lecture simplifiée des résultats de certification et des indicateurs recueillis par la HAS sur le niveau de qualité et de sécurité des soins des établissements de santé français.

Ainsi l’idée est par exemple qu’un usager qui aurait été adressé par son médecin dans tel ou tel établissement de santé pour une intervention chirurgicale par exemple, ou qui hésite entre plusieurs établissements, puisse, lui-même, gratuitement, avoir accès en ligne, à des informations sur la qualité, précises, parfaitement fiables, comparables et facilement compréhensibles, afin de lui permettre de faire un choix plus éclairé.

Par ailleurs, au sein même des établissements de santé, il y a beaucoup de professionnels -médecins, aides-soignants(es), infirmiers(ières), etc. – qui ne sont pas des spécialistes des sujets de certification et de qualité, et qui peuvent être intéressés par ces résultats afin de pouvoir situer l’établissement dans lequel ils travaillent par rapport aux autres.

Enfin, QualiScope peut également aider les médecins de ville qui orientent leurs patients pour une hospitalisation.

QualiScope n’est pas un outil de choix unique mais un outil qui fournit des éléments objectifs sur la qualité, dans le cadre d’une décision d’hospitalisation, qui est tout sauf simple et qui fait intervenir de nombreux critères : évidemment les recommandations de son ou ses médecins habituels, mais aussi la réputation de l’établissement, sa localisation, sa taille, le fait de pouvoir ou non s’autoriser des dépassements d’honoraires, etc. QualiScope a vocation à aider, parmi d’autre sources d’informations à prendre une décision, la plus éclairée possible, grâce à une information fiable sur la qualité des soins.

QUELS OUTILS AVEZ-VOUS MIS EN PLACE POUR RENDRE CES RÉSULTATS, A PRIORI TECHNIQUES, COMPRÉHENSIBLES POUR LE GRAND PUBLIC ?

Nous avons conçu une cartographie, car bien sûr les patients vont d’abord souvent prendre des renseignements sur les établissements les plus proches de chez eux.

Qualiscope permet donc d’effectuer des recherches géolocalisées, à l’échelle d’une ville, d’un département ou d’une région, mais également par le nom d’un établissement, ou en fonction d’un certain nombre d’activités ou de spécialités médicales.

La « data visualisation » a par ailleurs été une préoccupation importante lors de l’élaboration de Qualiscope, c’est-à-dire le fait de représenter les résultats de manière graphique, pour en faciliter la lecture.

Un système de comparateur d’établissements a également été mis en œuvre, pour appréhender, en un seul coup d’œil, divers critères et mieux orienter son choix (petite astuce pour le comparateur, en haut à droite, on a le choix entre deux affichages… Il ne faut pas hésiter à essayer les deux pour voir avec lequel on se sent le plus à l’aise.)

BON À SAVOIR pour les utilisateurs de QualiScope : 2 référentiels cohabitent actuellement concernant les résultats de la certification des établissements de santé…

Les résultats de la certification des établissements pour la qualité des soins sont actuellement présentés selon deux référentiels différents car la démarche a été rénovée en 2021. Elle attribue désormais un macaron attestant l’obtention de la certification, avec une « mention » pour les plus performants, ou de la non-obtention de la certification pour les établissements qui ont des points importants à améliorer. La démarche précédente, qui prenait appui sur un référentiel qui datait de 2014, classait les établissements par lettres, A étant le meilleur score et E le moins bon.

Les établissements qui sont encore dans l’intervalle des 4 ans entre deux certifications depuis 2021 ont été évalués selon la démarche précédente, et c’est pourquoi, pour l’instant, les deux référentiels co-existent sur QualiScope.

1 commentaires

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Êtes-vous satisfait
du site internet de
France Assos Santé ?

Donnez votre avis, en moins de 10 min !

ENQUÊTE

Non merci, je ne veux pas donner mon avis

Partager sur

Copier le lien

Copier