PLFSS 2022 : Déclarations au Conseil de la CNAM du 28/09/2021

Après 18 mois de crise sanitaire sans précédent, plus de 116 000 décès liés au covid et un traumatisme social que nous avons encore insuffisamment évalué, le PLFSS pour 2022 semble pouvoir compter sur une forte réduction des dépenses et des produits tirés par une reprise économique dynamique.

Il reste qu’avec 21,3 Mds de déficit pour l’année prochaine, le retour à l’équilibre sera « une opération complexe, qui ne peut être envisagée que dans la durée et en tenant compte des changements induits par la crise sanitaire et ses conséquences » comme le souligne, dans sa note de mars 2021, le Haut Conseil du Financement de la Protection Sociale qui affirme notamment l’importance d’une transformation de la sécurité sociale dans une dimension davantage anticipatrice et préventive des risques sanitaires et sociaux.

Certains de ces risques sont connus. Ils sont notamment liés à la progression du nombre de personnes atteintes de maladies chroniques, à la perte d’autonomie d’une population vieillissante, au défaut de prise en la prise charge de la santé mentale, aux prix des médicaments innovants et à certaines pratiques professionnelles qui s’écartent dangereusement des recommandations et décisions de nos autorités sanitaires.

Ce projet de loi propose des avancées mais nous percevons mal la vision d’ensemble qui devrait présider à l’avenir de notre système de santé et de l’Assurance maladie que nous souhaitons tout à la fois outillée pour assurer en temps de crise mais aussi tournée vers l’avenir et les grands défis qui ont été révélés par le covid. Les 3 missions dédiées à la santé publique lancées en juin dernier par Olivier Véran rendront bientôt leur rapport. Les propositions qui en découleront pourraient donner un cap aux stratégies publiques et s’articuler, le cas échéant, avec ce projet de loi.

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo les jeudis France Asso SantéLogo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier