Mobilisation inter-associative pour appeler les sociétés savantes à favoriser la protection des personnes sévèrement immunodéprimées contre le COVID-19.

Alors que la France abaisse progressivement ses mesures de protection contre le Covid-19, les personnes sévèrement immunodéprimées s’inquiètent et doivent redoubler de prudence. France Assos Santé s’associe à ses associations membres (France Greffes Cœur Poumons, France Rein, la Ligue contre le cancer, Renaloo, SOS Hépatites, Transhépate, Vaincre la mucoviscidose) et à l’association ELLyE pour appeler, dans un courrier, les sociétés savantes à favoriser la protection des personnes sévèrement immunodéprimées contre le COVID-19.

Les personnes sévèrement immunodéprimées restent très vulnérables face à l’épidémie de Covid-19, en raison du risque élevé de forme grave et d’une réponse altérée à la vaccination.

Ces personnes continuent à représenter 40 % des patients hospitalisés en réanimation pour cause de Covid-19 et ce déficit de protection entraîne également le maintien d’un isolement social et professionnel aux conséquences délétères.

La France a été pionnière en permettant aux personnes sévèrement immunodéprimées d’accéder à des stratégies de vaccination prioritaires et renforcées, ainsi qu’à des traitements innovants, aussi bien prophylactiques que curatifs.  La protection effective de ces personnes reste cependant très insuffisante et elles demeurent aujourd’hui en danger dans un contexte de persistance d’une circulation active du virus.

L’accès aux traitements prophylactiques, tout comme le recours aux différents traitements curatifs (anticorps monoclonaux et antiviraux) sont très insuffisants et hétérogènes sur le territoire.

Les causes de cette situation sont multiples : les procédures de prescription sont complexes et sont confrontées au manque de personnels à l’hôpital. De plus, les connaissances et l’efficacité des traitements évoluent rapidement avec l’émergence de nouveaux variants, et, enfin, l’information des professionnels comme des patients reste insuffisante.

Il est aujourd’hui nécessaire de convaincre et de mobiliser l’ensemble des professionnels de santé concernés, afin qu’ils utilisent tous les outils à leur disposition pour protéger leurs patients vulnérables contre le Covid-19. C’est pourquoi France Assos Santé a signé le 11 mai 2022 une lettre inter-associative à l’attention des sociétés savantes dont le rôle est particulièrement crucial pour communiquer auprès des professionnels et les inciter à mettre en œuvre les recommandations nationales.

Protéger les patients sévèrement immunodéprimés est un enjeu pour le présent, mais aussi et surtout pour l’avenir, face à l’hypothèse de l’émergence d’une nouvelle vague épidémique et de nouveaux variants.

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Êtes-vous satisfait
du site internet de
France Assos Santé ?

Donnez votre avis, en moins de 10 min !

ENQUÊTE

Non merci, je ne veux pas donner mon avis

Partager sur

Copier le lien

Copier