[Alerte ANSM] Traitement du COVID – PAXLOVID : Interactions médicamenteuses avec certains immunosuppresseurs pouvant être fatales

France Assos Santé relaye cette alerte urgente de l’ANSM car nous considérons que les patients concernés doivent également être avertis. Rapprochez-vous de votre spécialiste.

Information vue sur le site de l’ANSM :

Des signalements de cas graves, fatals pour certains, résultant d’interactions médicamenteuses entre Paxlovid et des immunosuppresseurs (notamment le tacrolimus) ont conduit le comité de pharmacovigilance (Prac) de l’Agence européenne du médicament à prendre la décision d’alerter les professionnels de santé concernés et de rappeler les recommandations à suivre pour limiter ce risque d’interactions.

Les prescripteurs sont invités à s’assurer de l’adéquation de leur prescription en consultant systématiquement le résumé des caractéristiques du produit de Paxlovid et les recommandations de la Société française de pharmacologie thérapeutique.

La co-administration de Paxlovid avec certains immunosuppresseurs à marge thérapeutique étroite, tels que les inhibiteurs de la calcineurine (ciclosporine, tacrolimus) et les inhibiteurs de mTOR (évérolimus, sirolimus), peut entrainer des réactions susceptibles d’engager le pronostic vital, voire d’être fatales, en raison d’interactions pharmacocinétiques.

Compte tenu de ce risque d’interactions graves, la consultation d’un groupe pluridisciplinaire de spécialistes est requise pour prendre en charge la complexité de la co-administration.

  • La co-administration de Paxlovid avec ces immunosuppresseurs ne doit être envisagée que si une surveillance étroite et régulière des concentrations sanguines des immunosuppresseurs est possible.
  • La surveillance doit être effectuée non seulement pendant le traitement par Paxlovid mais également après la fin du traitement.

Paxlovid est contre-indiqué en cas d’utilisation de médicaments dont la clairance est fortement dépendante du CYP3A et pour lesquels des concentrations plasmatiques élevées peuvent entraîner des réactions graves et/ou menaçant le pronostic vital, y compris la voclosporine, un inhibiteur de la calcineurine (spécialité non commercialisée à ce jour en France).

  • Le bénéfice potentiel du traitement par Paxlovid doit être soigneusement évalué par rapport aux risques graves encourus si les interactions médicamenteuses ne sont pas gérées de manière appropriée.
Plus d'informations sur le site de l'ANSM

Vous êtes concerné ?

Rapprochez-vous de votre spécialiste !

Déclarez immédiatement tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament auprès de votre Centre Régional de Pharmacovigilance ou sur signalement.social-sante.gouv.fr.

Pour plus d’information sur les médicaments, consultez base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Êtes-vous satisfait
du site internet de
France Assos Santé ?

Donnez votre avis, en moins de 10 min !

ENQUÊTE

Non merci, je ne veux pas donner mon avis

Partager sur

Copier le lien

Copier