Femmes enceintes et jeunes enfants : attention aux produits chimiques dans le ménage au quotidien

Les produits ménagers, même les plus courants et les plus connus, s’ils peuvent être très efficaces contre la saleté… contiennent souvent des produits chimiques parfois extrêmement toxiques qu’il est recommandé de ne pas inhaler, surtout par les enfants et lorsque l’on est enceinte pour ne pas contaminer le futur bébé.

Les produits ménagers, présents dans la vie de chacun et paraissant de ce fait anodins, sont un exemple de l’envahissement de notre environnement quotidien par des contaminants chimiques auxquels on ne prête plus forcément attention alors qu’il est prouvé qu’ils peuvent mettre en danger la santé de tous lorsqu’ils ne sont pas employés avec les précautions d’usage, particulièrement pour les enfants puisqu’ils sont en plein développement.

Il est donc essentiel de porter une attention particulière à la protection :

  • des bébés in utero, car la barrière du placenta ne suffit pas à les préserver de la pollution chimique ;
  • des enfants allaités si la maman est elle-même exposée à des contaminants chimiques qui peuvent passer à travers le lait maternel.

Quelques rappels élémentaires et simples à mettre en œuvre pour apprendre à reconnaître les produits ménagers dangereux et adopter les bons gestes ainsi que les alternatives possibles aux produits d’entretien les plus nocifs, afin d’exposer le moins possible les enfants et les femmes enceintes à cette source de pollution chimique du quotidien.

LIRE LES ÉTIQUETTES ET RECONNAÎTRE LES PICTOGRAMMES QUI INDIQUENT UN DANGER

En Europe, la réglementation oblige les fabricants à un système d’étiquetage basé sur une série de pictogrammes indiquant le type et le niveau de danger potentiel de leurs produits.

Les produits ménagers les plus banals n’échappent pas à cette règle et c’est une bonne chose, car certains peuvent être particulièrement toxiques pour notre santé et pour l’environnement.

Pour ce type de produits tout particulièrement, il est donc d’abord important de respecter les doses indiquées par le fabricant dans la notice d’utilisation.

Retrouvez dans ce document clair et synthétique la liste de ces pictogrammes et leur signification.

TENIR HORS DE PORTÉE DES ENFANTS ET AÉRER QUAND VOUS UTILISEZ DES PRODUITS MÉNAGERS

Durant les premières années, les enfants ont tendance à porter tout ce qu’ils touchent à leur bouche et parfois à les avaler. Les risques d’intoxication les plus courants chez les enfants concernent l’ingestion de médicaments, de produits de bricolage et de produits ménagers.

Il est donc très important d’éloigner les enfants lorsque l’on utilise ce type de produits et de les ranger en hauteur ou dans des placards fermés à clé afin qu’ils n’y aient pas accès.

L’ingestion directe n’est pas le seul danger. Inhaler les vapeurs de produits chimiques est également nuisible, soit lors d’une exposition intense qui peut provoquer une véritable intoxication, comme si on avalait directement un produit toxique, soit du fait d’expositions peu intenses mais répétées, voire quotidiennes.

Pensez d’ailleurs à bien reboucher les produits ménagers contenant des contaminants chimiques, sans quoi des vapeurs nocives s’échapperont et pollueront l’air ambiant.

IL EST PAR CONSÉQUENT ESSENTIEL D’ÉLOIGNER LES ENFANTS ET LES FEMMES ENCEINTES LORSQUE L’ON UTILISE DES PRODUITS MÉNAGERS CONTENANT DES PRODUITS CHIMIQUES ET D’AÉRER LES PIÈCES APRÈS AVOIR FAIT LE MÉNAGE AVEC DE TELS PRODUITS.

PRIVILÉGIER LES PRODUITS SIMPLES ET NATURELS POUR FAIRE LE MÉNAGE

On a tendance à les assimiler à des astuces de grand-mère, mais force est de constater qu’avec très peu de produits, pour la plupart tous naturels, nos aînées nettoyaient efficacement les sols, vitres, cuisines, salle-de-bains, vêtements, etc.

Les 3 incontournables :

  • Le vinaigre d’alcool, ou vinaigre blanc : il a des propriétés détartrantes, désodorisantes, désinfectantes, anti-parasites, etc.
  • Le bicarbonate de soude : c’est une poudre blanche, comme du sel. On s’en sert comme un abrasif doux qui permet de nettoyer efficacement et qui neutralise les odeurs.
  • Le savon noir, à base de potasse et d’huile végétale, ou le savon de Marseille, à base de soude et d’huile végétale (préférez ceux sans huile de palme). Attention, les savons de Marseille industriels sont parfois fabriqués à base de graisse animale.

Ces produits étant à la mode, les industriels ont pris d’assaut ce marché et les « trafiquent » parfois pour les rendre plus séduisants ou plus rentables. Evitez particulièrement ces « produits naturels revisités » lorsqu’ils sont additionnés de parfums qui sont majoritairement des parfums de synthèse et contiennent donc des produits chimiques.

Attention, ce n’est pas parce que les produits sont naturels qu’ils sont sans danger. Certains sont irritants comme les cristaux de soude, par exemple. Les huiles essentielles, qui peuvent parfumer les produits ménagers fabriqués « maison » et qui ont également diverses propriétés intéressantes (désinfectante, antibactérienne, antifongique, etc.), sont à manipuler avec beaucoup de précaution, car certaines peuvent par exemple causer des brûlures sur la peau ou sont toxiques lorsqu’elles sont ingérées. NATURELS OU NON, GARDEZ TOUS VOS PRODUITS MÉNAGERS HORS DE PORTÉE DE ENFANTS.

LES BONS GESTES POUR NETTOYER AVEC MOINS DE PRODUITS MÉNAGERS

  • Chiffons et serpillières en microfibres : les matières « microfibres » sont particulièrement intéressantes car elles nettoient très efficacement les poussières et le gras sans ajout de détergent puis se lavent très facilement en machine par exemple.
  • Nettoyeur vapeur : certes, cela oblige à investir dans un nouvel appareil électro-ménager mais il permet de détacher et faire briller les vitres, les sols, la robinetterie, de nettoyer les moquettes, les textiles, etc. sans utiliser de détergent.
  • Éviter les sprays : que cela soit pour les désodorisants ou parfums d’intérieur ou pour les produits d’entretien, surtout pour les plus toxiques d’entre eux, il vaut mieux éviter d’utiliser des sprays, puisque leur diffusion en gouttelettes, qui se répandent dans l’air, augmente le risque d’ingestion et d’inhalation.

QUELQUES LABELS DE CONFIANCE POUR LES PRODUITS D’ENTRETIEN

Il existe des labels qui sont le signe d’un engagement du fabricant à réduire l’impact des produits d’entretien en matière de substances toxiques, sur la santé et sur l’environnement. Selon l’exigence des labels, cela vaut autant pour le contenant que pour le contenu, mais il est à noter que certains labels autorisent cependant la présence de produits issus de la pétrochimie.

Nature et Progrès, Ecocert et Nordic Ecolabel sont parmi les labels les plus engagés et les plus exigeants. On les trouve plus facilement en magasins spécialisés, comme les boutiques bio, qu’en grandes surfaces classiques.

Pensez à vous intéresser tout particulièrement à ces labels :

  • Pour vos lessives, puisque les vêtements une fois lavés sont en contact direct avec la peau (dont la peau particulièrement sensible de vos enfants). Soyez vigilants par rapport aux pressings professionnels qui utilisent parfois des produits plus fortement dosés que ceux utilisés à la maison.
  • Pour les produits servant à nettoyer la vaisselle, que cela soit à la main ou en machine, puisque mal rincés, il y a un risque que des traces de ces produits se mêlent par la suite aux aliments.
  • Pour le nettoyage des sols puisque les enfants passent beaucoup de temps à 4 pattes, puis à jouer par terre lorsqu’ils sont petits.

ENCENS ET BOUGIES PARFUMÉES À CONSUMER AVEC MODÉRATION

Une étude de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a conclu que : « La combustion d’encens et de bougies représente une source significative de polluants gazeux et particulaires dans les environnements intérieurs. ». Si l’étude précise qu’une exposition limitée à des encens et des bougies d’intérieur n’est pas préoccupante, elle ajoute qu’il faut pourtant ne pas en abuser et penser à bien ventiler les pièces où l’on en fait usage, sans quoi on risque de dépasser les seuils de toxicologie de référence.

Pour ces raisons, et par mesure de précaution, il vaut peut-être mieux tout simplement s’en passer en présence d’enfants et de femmes enceintes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier