automédication, alerte médicaments

Alerte sur 28 médicaments sans ordonnances

Le dernier hors-série du magazine 60 Millions de consommateurs porte sur les médicaments en vente libre, titré “Se soigner sans ordonnance”. Il ressort notamment de son étude que plus de la moitié des produits sans ordonnance sont inutiles ou présentent plus de risques que de bénéfices !

66 Millions d’IMpatients rappelle à cette occasion qu’il propose à ses membres une appli qui aide au bon usage de l’automédication.

28 médicaments vendus sans ordonnance considérés comme dangereux pour la santé

Le magazine 60 Millions de consommateurs s’est penché à la fois sur l’efficacité et les risques liés à des contre-indications de 61 médicaments parmi les plus vendus en officine : Actifed rhume jour et nuit, Caliptol inhalant, Fervex, Oscillococcinum, Néo-Codion ou encore Vicks vaporub, Lysopaïne, Strepsils, Gaviscon, Immodium, Microlax. Ces médicaments ont été passés “au crible” sous le contrôle du professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien, auteur de plusieurs ouvrages sur les médicaments et l’automédication, ainsi que Hélène Berthelot, pharmacienne.

Sur les 61 médicaments étudiés, 28 sont tout simplement à proscrire, « le rapport bénéfice/risque étant défavorable en automédication ». 20 sont classés « faute de mieux » : leur efficacité est “faible ou non prouvée mais ils n’ont pas, peu ou très rarement d’effets indésirables“, explique le magazine.

Seuls 13 des 61 médicaments étudiés – tels que le sirop Clarix toux sèche, Humex adultes toux sèche Dextrométhorphane abricot, Vicks vaporub, Imodiumcaps, Gaviscon menthe, Maalox sans sucre – ont un rapport bénéfice/risque favorable et sont « à privilégier ».

Les médicaments à proscrire, selon 60 Millions de consommateurs, « comportent trop de contre-indications et des effets indésirables disproportionnés pour soigner des maux passagers, sans compter que certains contiennent des substances inefficaces ».

Maux de gorge : 8 médicaments “à proscrire”
Rapport bénéfice/risque défavorable en automédication
Colludol
– Drill miel rosat
– Drill Tétracaïne
– Hexaspray
– Humex Mal de gorge
– Maxilase Maux de gorge
– Strepsils Lidocaïne
– Strefen sans sucre orange
Les autres médicaments contre les maux de gorge évalués : Euphon sans sucre, Lysopaïne Cétylpyridium sans sucre, Solutricine Maux de gorge Tétracaïne, Citrate de bétaïne (citron) UPSA.

Le journal met en garde en particulier sur les médicaments associant plusieurs substances (par exemple le paracétamol combiné au pseudoéphédrine et tripolidine) qui décuplent les risques d’accidents cardio-vasculaires et neurologiques.

78 % des Français ont recours à l’automédication

60 Millions de consommateurs a interrogé, via Mediaprism, les Français sur leurs pratiques en matière d’automédication. Il apparaît que l’automédication est largement pratiquée : 78 % des personnes interrogées disent y avoir recours. Cependant, l’automédication est occasionnelle : seules 6 % disent prendre régulièrement des médicaments sans ordonnance (au moins une fois par semaine), alors que 34 % prennent régulièrement des médicaments prescrits par un médecin.

« Les Français qui pratiquent l’automédication le font parce qu’ils disent déjà connaître le traitement à prendre (72 %) ou pour se soigner sans attendre (66 %), plus que pour éviter des dépenses inutiles à l’Assurance maladie (30 %) ou économiser le prix d’une consultation (24 %). »

Top des Médocs, une des applis santé dédiées à l’automédication

Dans notre article « Automédication : les mauvais mélanges… », nous préconisions précaution et mesure an matière d’automédication, car un médicament même en automédication reste un médicament ! Il faut notamment lire avec beaucoup d’attention les contre-indications et être vigilant à tout signe anormal qui apparaîtrait.

Sur notre site, accessible aux personnes ayant ouvert un compte 66 Millions d’IMpatients, utilisez gratuitement l’application Top des Médocs.

Cet outil en ligne informe sur le prix moyen de près de 2500 médicaments vendus sans ordonnance et propose une évaluation indépendante de l’efficacité de chacun d’entre eux, en fonction des maux qu’on cherche à soulager.

 En savoir plus :

Se soigner sans ordonnance” – Hors-série 60 Millions de consommateurs n° 118S
Les Français et l’automédication“, www.60millions-mag.com, 3/12/2015
Contre la toux, la plupart des médicaments sont à éviter“, 60 Millions de consommateurs, nov. 2015

Liens sur le thème de l’automédication :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier