climat-santé-pollution

Notre santé, argument essentiel pour lutter contre le réchauffement climatique

66 Millions d’Impatients, soucieux des questions concernant la santé environnementale est engagé depuis ses débuts sur les sujets de la pollution de l’air extérieur, de l’air intérieur, de l’eau, de l’alimentation, sur les questions des polluants comme les pesticides ou le formaldéhyde, les perturbateurs endocriniens

De fait, à l’heure où s’ouvre la COP 21, nous ne pouvions pas rester muets et nous passer d’aborder un argument essentiel dans la prise de conscience de l’importance de lutter contre le réchauffement climatique : notre santé. Car une chose est certaine, la planète va mal et ses habitants souffrent !

Constat sur le changement climatique et la santé

A l’issue de la conférence internationale d’août 2014 concernant le changement climatique et la santé, les conclusions étaient que l’élévation des températures due à l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, présentait un risque majeur sur la santé, du fait notamment :

  • de l’augmentation des épisodes climatiques extrêmes (depuis les années 1960, les catastrophes naturelles liées au climat ont été multipliées par 3) ;
  • de leurs effets secondaires, dont les pics de pollution atmosphérique ;
  • des conséquences à plus ou moins long terme comme la précipitation des maladies vectorielles (dengue, paludisme, maladie de lyme), des maladies à réservoirs animal et environnemental, les difficultés d’accès aux ressources alimentaires, à l’eau potable…

Davantage de malades, moins de nourriture, moins d’eau potable et de médicaments…

Au rythme où notre activité humaine pollue et agit sur notre environnement, le constat est sans appel… Il y aura des zones où la sécheresse sera telle qu’elle causera des famines extrêmes, d’autres où les inondations seront si nombreuses qu’elles contamineront les sources d’eau douce, augmenteront les cas de maladies à transmissions hydriques, et les foyers pour les insectes vecteurs de maladies comme les moustiques qui transmettent le paludisme ou la dengue.

Mais sans même envisager ce genre de scenario catastrophe, l’élévation des températures modifie d’ores et déjà la donne sur ces maladies vectorielles puisque l’on trouve désormais des cas de paludisme dans les régions montagneuses du Kenya qui jusque là ont toujours été préservées, et des cas de plus en plus nombreux de maladies de lyme au Canada qui ne connaissait pas non plus cette maladie transmise par les tiques.

C’est en réalité la biodiversité qui est menacée dans son ensemble. Une biodiversité qui nous rend pourtant naturellement de grands services, comme bien entendu l’apport de nos ressources alimentaires, la production de biomasse, ou la gigantesque réserve pharmaceutique que représentent les plantes, les animaux, et même les microbes.

Et à propos de microbes, il faut savoir que la diversité microbienne environnementale joue sur le microbiome humain ou microbiote de l’homme et que les personnes vivant à la campagne au microbiome plus riche que ceux qui vivent en ville sont moins sujets aux allergies. Bref, pour notre santé, il ne fait aucun doute qu’on a vraiment intérêt, sur tous les plans, à préserver notre environnement…

La santé comme argument pour lutter contre le réchauffement climatique

Si l’on nous dit que changer notre comportement et limiter notre consommation d’énergie pour réduire nos émissions de gaz à effets de serre permettra de limiter le réchauffement climatique, la fonte des glaciers ou la montée des océans, il n’est pas certain que cela soit suffisant pour nous sentir concernés et impliqués. Mais si l’on nous dit que modifier notre comportement et nos émissions de gaz à effets de serre permettra de sauver plusieurs millions de vies chaque année et assurera à nos enfants et petits-enfants une vie en bien meilleure santé, est-ce que cela n’aura pas davantage de résonnance chez chacun d’entre nous ? Oui, si je sais que lorsque je prends mon vélo pour aller travailler au lieu de ma voiture, je sauve peut-être une vie, c’est une belle raison pour pédaler !?

C’est ce que propose de défendre le Professeur Rainer Sauerborn, de l’Université d’Heidelberg en Allemagne. Selon lui, la santé est un excellent argument pour mobiliser les citoyens dans la lutte contre le réchauffement climatique car la santé est une valeur universelle, qui parle aux populations de tous les continents. Il expose une étude menée une Etats-Unis qui indique qu’environ 20% des Américains ne sont pas intéressés, voire agacés par ces histoires de réchauffement climatique, mais que malgré tout, parmi eux, l’argument d’améliorer la santé en réduisant la pollution était celui qu’ils trouvaient le plus convaincant.

Ainsi, en vue de la COP 21, le professeur Sauerborn a-t-il conçu un film court, destiné particulièrement aux décideurs politiques, leaders d’opinion mais aussi à chaque citoyen, et intitulé « Why health is key for climate négociations », traduisez « Pourquoi la santé est la clé dans les négociations sur le climat ». Un film accompagné d’une série de cours en ligne sur le sujet (à retrouver ici iversity.org) et qui expose 4 arguments principaux :

– L’engagement – La santé est un facteur de motivation et d’engagement sur les questions climatiques pour les citoyens
– Les co-bénéfices – Ce qui est bon pour la santé est bon pour le climat, et inversement, ce qui est bon pour le climat est bon pour la santé
– L’adaptation – Au-delà d’un certain seuil d’augmentation des températures, l’homme ne peut plus s’adapter au changement climatique
– L’économie – Le réchauffement climatique entraînera une baisse significative de la productivité des travailleurs.

Pour finir, un chiffre : l’OMS estime que chaque année, 6 millions de personnes meurent à cause de la pollution atmosphérique, dont plus de la moitié à cause de la pollution de l’air intérieur, qui concerne donc majoritairement des femmes et des enfants. Alors, on agit ?

Dans les jours qui viennent, 66 Millions d’IMpatients proposera quelques idées simples pour préserver notre climat afin de prendre soin de sa santé, de celles des autres et de notre épatante biodiversité !

 

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo les jeudis France Asso SantéLogo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier