Gérer la crise pour nous mais pas sans nous

Notre implantation associative via nos délégations régionales et les associations qui les composent est une force. Or depuis le début de la crise sanitaire, et ce partout sur le territoire, nos délégations constatent l’affaissement des structures permettant l’expression des droits collectifs.

Les lieux de démocratie en santé ne fonctionnent pas comme ils devraient, notamment dans les instances régionales et territoriales.

L’état de sidération que chacun (autorités, professionnels, associations) a pu ressentir au moment de l’explosion de l’épidémie doit désormais être dépassé.

Nos délégations demandent une implication immédiate dans la politique de gestion de crise à l’échelon régional et territorial afin de permettre l’expression d’une parole collective, celle des populations qui subissent les effets de l’épidémie et ses conséquences psychologiques et sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier