« Mai données de santé pour la recherche » : coup d’envoi de notre campagne d’information pour répondre à toutes vos questions

En quoi mon dossier médical peut-il faire avancer la recherche ? N’y a-t-il aucun risque lié à la réutilisation de mes données personnelles ? Quelles maladies pourraient rapidement bénéficier de cette libération des données de santé ? Alors que l’année 2024 sera marquée par le lancement d’un portail inédit d’information sur les données de santé, en vue de leur potentielle réutilisation dans le domaine de la recherche, les questions abondent. Et pour cause, ce portail, développé par le Health Data Hub (HDH), sera accompagné par la suite d’un outil d’exercice des droits, qui prendra la forme d’un formulaire en ligne.En tant qu’usager du système de santé, vous pourrez si vous le souhaitez vous prononcer sur les données que détient l’Assurance maladie vous concernant – la base principale du Système nationale des données de santé – et leur éventuelle seconde vie au profit de la recherche.  

Dans cette perspective, et après avoir contribué à l’élaboration des futurs dispositifs pratiques du portail, France Assos Santé participe aux efforts de sensibilisation des communautés associatives et du grand public sur ce sujet complexe. Objectif ? Apporter des réponses simples à des interrogations légitimes. Cette campagne d’information, baptisée « Mai données de santé pour la recherche », qui démarre en cette mi-mai, se déploiera jusqu’à la fin de l’année, avec le soutien du HDH.    

Un baromètre associatif et deux premières questions-tests  

Pour éclairer notre action, et forts des questions qui s’expriment lors de nos webinaires « Les mardis de la donnée de santé », nous avons sondé les bénévoles, représentants des usagers et salariés de nos associations membres : au final, près de 200 réponses recueillies en mars et avril dernier. Ces premiers résultats nous ont permis d’orienter notre campagne, en comparant notamment avec les résultats de la première édition, en 2022, du baromètre de connaissance sur les données de santé, initiée par le Health Data Hub sur la base d’un échantillon représentatif de 1 000 personnes.  

C’est ainsi que nous avons choisi, pour mai, les deux thématiques suivantes pour lancer notre compagne interassociative :    

 

Quand je vais chez le médecin, où sont mes données de santé : dans son ordinateur, dans ma carte vitale ou à l’Assurance maladie ? 

A titre indicatif, les réponses issues de notre panel ont révélé que pour 8 personnes sur 10, le dossier médical (cabinet, hôpital…) et Mon Espace Santé sont parfaitement identifiés, devant l’Assurance maladie (deux tiers des répondants). Ajoutons que pour 40 % des personnes interrogées, leurs données de santé sont collectées et enregistrées sur leur carte Vitale tandis qu’une personne sur cinq pense que c’est le cas sur les sites de prises de rendez-vous en ligne. Enfin, seulement 40 % des sondés déclarent connaître les bases de données de santé constituées et utilisées pour la recherche, comme celles de l’Assurance maladie ou des hôpitaux.   

Quand mes données de santé sont partagées, mon identité l’est-elle aussi ?

Réponse le 27 mai !

Retrouvez notre campagne sur les réseaux sociaux à partir du 15 mai et rendez-vous le 21 mai pour notre prochain webinaire « Les mardis de la donnée de santé », dédié à l’information et au consentement des usagers concernant leurs données de santé.  

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier