Les maltraitances par ceux qui la vivent : contribution de France Assos Santé aux Etats Généraux des maltraitances

En mars dernier le ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées lançait des Etats généraux des maltraitances, sous la forme de concertations menées conjointement cinq mois durant avec tous les acteurs du secteur – professionnels, acteurs de la justice, associations et personnes concernées –, via des groupes de travail, des saisines institutionnelles et des débats auto-portés, dans le but de nourrir une future stratégie nationale de lutte contre les maltraitances et de répondre aux inquiétudes et attentes des Français. Une enquête du CREDOC réalisée à cette occasion mettait en effet en évidence que « 70% des Français [se disent] inquiets pour eux ou leur proche au sujet du risque de maltraitance, second risque le plus élevé après la maladie grave. Une inquiétude plus élevée encore chez ceux qui se sentent isolés, ou qui sont dans une situation de maladie chronique ou de handicap. »

A l’occasion de ce vaste mouvement de concertation, France Assos Santé a été auditionnée par la CNS : un état des lieux des maltraitances par ceux qui les vivent a été réalisé en étudiant les saisines de la plateforme d’information juridique et sociale Santé Info Droits, permettant ensuite d’en proposer une analyse et de dégager des recommandations sur trois niveaux : micro (au niveau de la relation de soin/d’accompagnement), méso (au niveau des établissements sanitaires et médico-sociaux) et macro (au niveau des institutions de régulations régionales et nationales).

Nous vous invitons à consulter la synthèse de ces travaux :

La restitution des conclusions des Etats généraux, qui s’est tenue le 2 octobre dernier au ministère en présence de Mme Aurore Bergé, ministre des Solidarités et des Familles, et de Mme Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, a mis en relief une vingtaine de constats et quelques 70 propositions qui constitueront le socle de la stratégie à venir.

France Assos Santé continuera de suivre ce sujet afin de porter les attentes des usagers dans le cadre de la construction de la Stratégie nationale de lutte contre les maltraitances désormais attendue et de sa mise en œuvre.

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Êtes-vous satisfait
du site internet de
France Assos Santé ?

Donnez votre avis, en moins de 10 min !

ENQUÊTE

Non merci, je ne veux pas donner mon avis

Partager sur

Copier le lien

Copier