Exemple d’une première action capitalisée par France Assos Santé

Sous la coordination de Laurence Roux, Conseillère nationale en santé publique chez France Assos Santé, plusieurs délégations et associations membres de France Assos Santé se sont récemment formées à la capitalisation d’expérience. Cette méthode pilotée par la  SFSP (Société française de Santé publique) et la FNES (Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé) met en valeur les savoirs expérientiels issus des actions de prévention et promotion de la santé.

Patricia Minary Dohen et Coralie Jardon, de l’URAASS Bourgogne Franche-Comté, ont ainsi suivi la formation pour devenir accompagnatrices en capitalisation d’expérience en novembre 2020 et ont, dans la foulée, réalisé une capitalisation « test » d’une première action choisie parmi leurs associations membres dans la région. C’est l’AFTC (Association des familles de traumatisés crâniens et cérébro-lésés) de Bourgogne Franche-Comté, qui a été retenue pour son action originale de sécurité routière auprès d’une classe d’école primaire. Les porteurs de projet se félicitent d’avoir pu bénéficier de ce regard neuf sur leur projet qui a aidé à révéler la richesse de leur travail.

La délégation Bourgogne Franche-Comté de France Assos Santé formée parmi les premiers accompagnateurs en capitalisation d’expérience

L’intérêt de l’URAASS BFC pour la capitalisation d’expérience fait pleinement écho à ses orientations stratégiques, parmi lesquelles la prévention a été retenue. Un de ses objectifs étant de valoriser les actions de prévention et promotion en santé menées par les associations membres, « la capitalisation d’expérience contribue à mettre en avant leurs savoirs et savoir-faire dans le domaine de la prévention. On ne connait pas assez le travail et la place importante des associations dans le domaine de la prévention. », rapporte Patricia Minary Dohen, coordinatrice régionale France Assos Santé en Bourgogne Franche-Comté.

Précisons qu’aux côtés de la délégation de Bourgogne Franche-Comté, ont également été formées à la capitalisation d’expérience, les délégations de PACA, Grand Est et Ile de France de France Assos Santé.

Une première action capitalisée sur le thème de la sécurité routière auprès d’enfants de CE2

« Cette action nous avait interpellées dans le sens où nous nous sommes demandées comment parler effectivement de sécurité routière à des enfants ? Comment aborder cette thématique sans faire peur, sans alarmer ? », poursuit Patricia Minary Dohen. Il s’agissait pour elle et Coralie Jardon, sa collaboratrice, de leur capitalisation « test », la toute première à laquelle elles s’attelaient après leur formation à la capitalisation d’expérience. Elles ont surtout craint au début de ne pas réussir à recueillir auprès des porteurs d’actions, l’ensemble des informations nécessaires à la formalisation de la fiche de capitalisation. Mais elles s’étaient finalement bien appropriées la trame de la méthode et les entretiens se sont très bien déroulés. « L’AFTC nous a fait très bon accueil, on a eu le sentiment qu’ils étaient contents que nous nous soyons intéressées à leur action, à leur façon de faire. », souligne Patricia. De son côté, Aude Maire, coordinatrice administrative et porteuse du projet à l’AFTC BFC, reconnaît que si elle ne savait pas ce qu’était la capitalisation d’expériences au moment où l’URAASS l’a contactée, elle a par la suite compris immédiatement à quel point cela pouvait être bénéfique pour l’association. « Je savais que cette action était intéressante, mais je n’avais pas forcément réalisé à quel point elle avait de la valeur. », ajoute Aude Maire. Grâce au regard extérieur portée sur l’action, faire une capitalisation d’expérience lui a semblé plus enrichissante que de faire un simple bilan. Selon Aude, cela a mis en exergue des éléments qui paraissent évidents, cela a révélé ce qui était implicite et cela a mis en lumière le travail de chaque personne impliquée dans l’action.

Elle se réjouit de pouvoir transmettre cette fiche de capitalisation à leur union nationale et à l’idée qu’elle puisse bientôt servir à formaliser la transférabilité de cette belle action, qui peut évidemment avoir lieu dans d’autres écoles.

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo les jeudis France Asso SantéLogo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier