Connaissez-vous le Slow diabète ?

Le Slow Diabète est né de la formalisation des idées et des outils mis en place durant le premier confinement par la Fédération Française des diabétiques, pour permettre aux patients diabétiques de vivre, le plus sereinement possible, cette période troublée et souvent angoissante pour les malades chroniques.
Forts de leur succès, ces rendez-vous en ligne sont devenus une série de programmes thématiques, organisée sous le nom de Slow diabète et qui propose aux patients diabétiques de changer leur regard sur le diabète.

Le Slow diabète, un nouveau concept ?

Selon Carole Avril, directrice générale de la Fédération Française des diabétiques, l’idée centrale est de rendre au diabète sa juste place, pour faire en sorte que ce ne soit pas le diabète qui définisse la vie des malades mais qu’au contraire, les personnes diabétiques puissent avant tout définir leurs projets, leurs envies puis y intégrer les contraintes liées au diabète. Face à une telle maladie, aux traitements lourds et à vie, aux problèmes de santé éventuels que le diabète génère, certains patients lâchent la rampe et ne se soignent même pas. D’autres au contraire sont dans le contrôle absolu de leur glycémie et de leur hygiène de vie au point de s’oublier eux-mêmes.
Les programmes du Slow diabète sont comme une parenthèse pour prendre le temps de définir quelle est la place du diabète dans la vie de chaque malade, que ce soit au niveau professionnel, social, affectif, etc.
A travers des ateliers et conférences en ligne, l’objectif est avant tout de prendre soin de soi, de développer de la bienveillance par rapport à soi-même et à la maladie.
Pour Carole Avril, ce n’est pas un nouveau concept. Elle précise : « Nous avons demandé quelle était leur vision du Slow diabète à tous les intervenants et patients qui ont participé aux divers visio-rendez du Slow diabète, depuis le début du premier confinement. En réalité, chacun a sa définition du Slow diabète. Il n’y a pas une « bonne » façon, idéale et unique, de bien vivre avec le diabète et certains patients avaient l’impression d’avoir d’ailleurs trouvé depuis longtemps ce rythme de vie doux et apaisé avec le diabète. »

Que trouve-t-ton dans les programmes du Slow diabète ?

La FFD a lancé une enquête auprès des participants « pionniers » du programme mis en place lors du premier confinement. Les patients ont donc été associés à la co-construction du Slow diabète.
Ainsi, dès juillet, un premier programme de 3 semaines était proposé, rassemblant déjà 2750 inscrit. Au programme, il y avait l’intervention :

  • D’une sophrologue qui proposait d’apprendre à « ralentir »
  • D’une psychologue qui expliquait comment prendre soin de soi, en travaillant sur les jugements souvent négatifs que l’on porte sur nous-mêmes
  • D’un diabétologue qui proposait d’apprendre à savourer les plaisirs simples

Le Slow diabète spécial « Fêtes de fin d’année » a commencé !

Parmi les demandes formulées par les « pionniers » du Slow diabète du 1er confinement, les enjeux diététiques sont souvent apparus. C’est pourquoi le nouveau programme lancé le 2 novembre 2020, autour du thème des fêtes de fin d’années a pleinement intégré cette question. En effet, les fêtes sont, pour beaucoup de personnes diabétiques, un moment difficile à passer. Entre les proches qui scrutent les assiettes et calculent chaque morceau de sucre avalé, la crainte de voir ses glycémies s’envoler et de devoir gérer des hypo et hyperglycémies parfois éprouvantes, la frustration de ne pas pouvoir manger ce que l’on souhaite, comme les autres le font, de nombreux patients diabétiques vivent mal ces repas de fête. L’idée de ce nouveau programme est donc toujours de porter un regard bienveillant sur soi et son rapport à la maladie.

Au menu pour la première semaine du Slow diabète Fêtes, il est donc prévu :

  • Lundi 2 novembre, un point sur la gestion de ses émotions avec une psychologue
  • Mardi 3 novembre, l’intervention d’une diététicienne
  • Mercredi 4 novembre, des témoignages de patients
  • Jeudi 5 novembre, un atelier de 45 minutes de danse en ligne
  • Vendredi 6 novembre, des réponses aux questions des patients en direct
  • Samedi 7 novembre, un atelier pour cuisiner ensemble en ligne, un plat de fêtes
  • Dimanche 8 novembre, une « bulle de lenteur ».

Un rapport au corps à valoriser

Carole Avril explique que lorsque l’on est diabétique, on est souvent beaucoup dans le contrôle. La tête fonctionne bien, surtout pour calculer les glucides que l’on ingère, mais certains malades se sentent parfois un peu détachés de ce corps qui n’est pas aussi performant qu’ils l’espéraient. Ils ont tendance à le délaisser, voire à le détester parfois.
Le Slow diabète est pour la FFD une belle occasion de se réconcilier avec son corps, de cesser de le dénigrer et de porter sur lui un regard enfin bienveillant. C’est pourquoi, dès les premiers rendez-vous en ligne lors du confinement de mars, des séances de yoga, animée par une professeure, elle-même diabétique, avait été proposées. Pour le programme spécial Fêtes, c’est la danse qui est mise à l’honneur !

Le Covid en filigrane du Slow diabète

Le Slow diabète est né des conséquences de la crise du Covid-19 et puisque l’ensemble du programme est à suivre en ligne, il peut devenir une douce récréation pour les malades diabétiques, à l’heure de ce nouveau confinement.
Les fêtes ne sont malheureusement déjà pas toujours simples pour les malades diabétiques mais cette année il y a des précautions supplémentaires à prendre avec le Covid, que la FFD ne manquera pas d’aborder, au cours de interventions de ce nouveau Slow diabète.

Modalités et infos pratiques

Les programmes Slow diabète se déroulent en ligne. Les inscrits reçoivent des emails pour leur proposer des rendez-vous en ligne sur Facebook et Youtube, à vivre en direct ou en replay.
Un groupe privé sur Facebook a également été mis en place pour faciliter les échanges.
Pas d’inquiétude pour ceux qui ne se sont pas encore inscrits au Slow diabète Fêtes qui démarrait le 2 novembre 2020 et se poursuit jusqu’au 22 novembre. Ils peuvent encore s’inscrire et retrouveront sans problème les rendez-vous des jours précédents.

Voici le lien pour s’inscrire au Slow diabète Fêtes qui se déroule du 2 au 22 novembre 2020 : https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/abonnement-programme-slow-diabete

NOS ARTICLES SUR LE MÊME THÈME :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier