Hosto, pièce de théâtre à Paris sur l'hôpital côté patients du 14 avril au 9 mai 2015

HOSTO : du théâtre dédramatisé et sans complaisance sur l’hôpital !

Ce qui marque le fil conducteur de la pièce Hosto, c’est la justesse et la sincérité des propos : tout – des situations, aux dialogues, en passant par la variété des personnages – y est convaincant. On sent qu’on touche à du vécu, pris avec suffisamment de recul pour offrir au public une authenticité intacte tout en l’épargnant de l’angoisse qu’ont pu originellement provoquer les expériences dont se sont inspirés les auteurs.

HOSTO, un vrai regard d’IMpatient sur l’hôpital !

La mise en scène réussie sert aussi cet objectif d’un discours vrai mais qui sait rester léger, d’une ambiance à priori assez froide mais qui trouve toujours la bascule vers le clin d’œil plutôt drôle dont on ne peut alors que reconnaître le caractère réconfortant essentiel.

Le jeu des acteurs, parfois très physique et presque chorégraphié ou au contraire s’exprimant de façon beaucoup plus conceptuelle à d’autres moments de la pièce, participent au même titre que la musique, les décors, la lumière d’un cocktail pour le moins réussi sur un sujet aussi intime et délicat.

Le mot des auteurs

Marie Astier, atteinte d’une maladie génétique diagnostiquée à 18 mois, dialysée puis transplantée rénale en 2005, connait l’hôpital « par cœur ». Elle a eu envie de faire de sa propre expérience le matériau d’une création artistique, en s’entourant de deux membres de sa Compagnie. Chacun a mis ses compétences au service d’un spectacle original. Hosto dédramatise la vision commune de l’hôpital en l’évoquant avec simplicité, en multipliant les angles d’approche pour montrer sa diversité. Hosto ne suit pas de trame narrative car son propos n’est pas de « raconter » l’histoire d’un personnage, mais celle d’un lieu, du point de vue du patient. Le spectacle se compose d’une série de saynètes, certaines sans paroles : le corps, dans un lieu où il est souvent empêché, est parfois le seul à s’exprimer. Dans Hosto, le (sou)rire a un statut singulier : le spectateur reconnaît une situation bien réelle et apprécie le décalage amené par le jeu. L’expérience de l’hôpital est passée au crible de la créativité. L’hôpital est le matériau d’une création artistique avec ce que cela présuppose de prise de distance voire de liberté.
                                                                                                              La Compagnie En Carton

Profils des comédiens de la pièce HOSTO, pièce de théâtre sur l'hôpial côté patients

 

Vous l’avez compris, on vous recommande d’aller voir Hosto : du 14 avril au 9 mai 2015 (mardi au samedi, 19h30), au théâtre Les Déchargeurs (3, rue des Déchargeurs – 75001 Paris). Places de 10 à 26 €.

Pour plus d’informations et réserver vos billets : www.lesdechargeurs.fr/spectacle/hosto

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier