La vente de médicaments à l’unité en expérimentation

Pour lutter contre les risques de garder des boîtes de médicaments à moitié consommées dans les armoires à pharmacies

« Un médicament sur deux n'est pas consommé », déclarait Marisol Touraine à l’automne 2013, s’appuyant sur les conclusions d’un rapport de l’Inspection générale des Affaires Sociales (IGAS). La ministre considère que cela provoque notamment de la pollution lorsqu'ils sont jetés ainsi que des gaspillages.

Dans ce contexte, la délivrance de médicament à l’unité est expérimentée sur 14 molécules pour trois ans depuis le 1er avril dans 78 officines volontaires en Lorraine, Limousin et Paca.

Amoxicilline + acide clavulanique, céfotiam, lévoflaxacine… entre autres sont inclus dans cette expérimentation.

Un projet en phase expérimentale pour faire des économies

En 2012, la Sécurité sociale a remboursé pour près de 23 milliards d'euros de médicaments prescrits par les médecins libéraux. Si un médicament sur deux est effectivement consommé et si les médecins pouvaient prescrire uniquement à leur patient le nombre de comprimés utiles et non une boîte contentant plus de médicaments qu’il n’en faut, on pourrait donc économiser la moitié de cette somme !

Un calcul simple qui doit toutefois être établi en tenant compte de certains risques

Pour ce premier test sur les antibiotiques, il est prévu que les laboratoires continueront à livrer aux officines des boîtes de médicaments de même format qu'auparavant. Il reviendra aux pharmaciens d'en extraire le nombre de comprimés ou de gélules prescrits et de les remettre aux patients dans un nouvel emballage, assorti d'éléments de traçabilité (numéros de lot, etc.) et d'une notice.

Mais on le sait, à trop manipuler les médicaments, on favorise certains risques. Les pharmaciens, sur qui pèsera la responsabilité de remettre les médicaments à l’unité aux patients suivant l’ordonnance médicale, peuvent s’inquiéter des conséquences en cas d’erreurs.

Expérimentation à suivre…

Références :

– Rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales, "Enquête sur le dispositif de recyclage des médicaments", janvier 2005

Article 46 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014

 

Laisser un commentaire public

Votre commentaire sera visible par tous. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Êtes-vous satisfait
du site internet de
France Assos Santé ?

Donnez votre avis, en moins de 10 min !

ENQUÊTE

Non merci, je ne veux pas donner mon avis

Partager sur

Copier le lien

Copier