Perturbateurs endocriniens : y es-tu exposé ?

« Protège tes hormones » est une campagne de sensibilisation portée par Générations cobayes, un collectif d’individus et d’associations.

Les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre quotidien et nuisent à la la fertilité

Bisphénol A, phtalates, parabènes… Les perturbateurs endocriniens sont notre poison quotidien, présents dans de nombreux objets avec lesquels nous sommes en contact chaque jour (certains déodorants mais aussi produits hygiéniques, cosmétiques…). Facteurs de risques de maladies et de problèmes de santé, ils diminuent notamment la fertilité.

Aujourd’hui, « 20% des couples n’arrivent pas à avoir d’enfant au bout de 12 mois d’arrêt de contraceptionLa qualité du sperme a baissé en 50 ans… » : ce sont certains des constats alarmants apportés par Générations cobayes, une fois le questionnaire « Protège tes hormones » rempli.

Un questionnaire axé sur la contraception, la fertilité et la sexualité

Sans détour, autour de thèmes liés à la sexualité, Générations cobayes aborde les questions qui fâchent à travers son questionnaire à destination des jeunes. Une fois validé, il est proposé aux participants de recevoir par mail des conseils simples pour prendre soin de sa santé et préserver sa fertilité. Le message se veut décomplexé « pour continuer à se faire du bien sans se faire du mal ».

L’objectif de la campagne « Protège tes hormones » ?

  • Identifier les habitudes de consommation de la génération des 18-34 ans, repérer celles qui nuisent à la santé et apporter des conseils pour préserver notre fertilité.
  • Interpeller les pouvoirs publics et les industriels, pour que les perturbateurs endocriniens, dont les effets néfastes sont connus, n’entrent plus dans la composition de nos produits de consommation courante (alimentation et cosmétique notamment).

L’initiative de Générations cobayes est à saluer. Elle peut potentiellement parler à toutes les générations, jeunes et moins jeunes, pour les sensibiliser à la question des perturbateurs endocriniens. A souligner cependant : le questionnaire est exclusivement centré sur les hétérosexuels(les). Ils/elles ne semblent pourtant pas être les seul(e)s concerné(e)s !

Testez votre exposition aux perturbateurs endocriniens

sur Générationscobayes.org

Aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

 

Participez à cette étude unique pour faire entendre la voix des patient.e.s et des usagers de santé !

Partager sur

Copier le lien

Copier