La campagne de vaccination anti-Covid change de braquet : les représentants des usagers parties prenantes de cette montée en puissance

Après le brouillon, la copie pour de bon ? La campagne de vaccination contre la Covid-19 semble en tout cas s’être mise en ordre de marche. Un coup d’accélérateur bienvenu, dans un contexte de reprise de l’épidémie et de circulation de variants plus contagieux encore. Et surtout, une nouvelle stratégie plus simple et plus juste.

Outre les plus de 75 ans, tous les patients considérés « à haut risque » peuvent désormais se faire vacciner, quel que soit leur âge. C’était notre demande : France Assos Santé prend acte de cet élargissement aux personnes les plus fragiles.

Ces 850 000 personnes prioritaires ne représentent pas tous les patients chroniques. Un choix a été fait, sur des bases scientifiques. Nous l’estimons raisonnable, et responsable en prévision du calendrier d’approvisionnement et des risques de pénurie de doses notamment au vu des attentes des Français, de plus en plus nombreux à choisir la vaccination.

Pour faire face à ce nouvel afflux de candidats à la vaccination, la logistique a été amplifiée : ouverture de près de 700 centres de vaccination sur tout le territoire et des unités mobiles en renfort pour toucher les personnes isolées. France Assos Santé demande à nouveau que les infirmiers et pharmaciens participent à ce déploiement. Il faut mobiliser toutes les forces vives pour favoriser une couverture vaccinale le plus large possible.

Mais la réussite de cette campagne de vaccination passe aussi par la nécessaire vigilance de nos équipes sur le terrain : des centaines de représentants d’usagers dans toutes les régions, prêts à accompagner, faciliter, signaler, le cas échéant, les difficultés liées à la mise en œuvre et au bon fonctionnement de l’ensemble de ces dispositifs.

Acteurs, et pas seulement spectateurs, dans un seul but : gagner ensemble la bataille engagée contre la Covid-19. C’est non seulement notre rôle, mais également notre responsabilité d’y contribuer.

Comme il est de notre responsabilité, à tous, vaccinés ou pas, de continuer à respecter les gestes barrières.

Contact presse : Sophie BANCET  – communication@france-assos-sante.org

Télécharger notre communiqué de presse du 18 janvier 2021
Logo Santé Info Droits

 

Participez à cette étude unique pour faire entendre la voix des patient.e.s et des usagers de santé !

Partager sur

Copier le lien

Copier