Franchises médicales : l’éveil des consciences des députés sensibles à l’injustice

Le 13 juin 2008, 98 députés, dont 96 de l’UMP, ont déposé une proposition de loi « tendant à exonérer les malades atteints d’une affection de longue durée de payer une franchise médicale ».

 

Surprenant quand on sait que ces mêmes parlementaires avaient voté pour la création de ce dispositif très contesté… enfin bref, le CISS félicite cette initiative qui a le mérite de faire « amende honorable ». Cette repentance est salutaire ! Car il était temps que nos députés se penchent sur le lit des patients les plus précaires et admettent des situations dans lesquelles il est insoutenable d’ajouter une affliction aux personnes malades.

 

Nos députés seront-ils sensibles aux protestations des associations qui portent à bout de bras les revendications des malades qui n’ont jamais compris le sens de cette disposition vécue comme une sanction ?

Logo les jeudis France Asso SantéLogo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier