Complémentaire santé : changement de braquet ?

A l’occasion de la présentation du PLFSS pour 2009, la ministre de la Santé a présenté une procédure simplifiée du dispositif d’aide à l’acquisition d’une complémentaire (ACS).

Ce dispositif patine malgré les retouches qui lui sont apportées quasi chaque année. Passera-t-on cette fois-ci de la rustine au changement de braquet ?

 

En effet, ce dispositif, qui vise potentiellement 2,6 millions de nos concitoyens parmi les 5 millions dépourvus de complémentaire, n’a jamais atteint son objectif. Seules 300 000 personnes ont pu en bénéficier à ce jour. Or, il permet de couvrir 50 % du prix d’une complémentaire. Pas si mal en ces temps de rigueur pour l’accès aux soins des plus défavorisés. Pas si mal au moment où l’enquête conduite par le Secours populaire confirme les inquiétudes révélées par le baromètre du CISS.

 

Simplifier la procédure comme le propose la ministre est sûrement bien venu. L’autorisation du transfert des données des Caisses d’Allocations familiales vers les Caisses d’Assurance maladie, adoptée l’an dernier, n’ayant manifestement rien changé à l’allure de colimaçon avec laquelle se déploie le dispositif !

 

Bon point donc pour cette initiative dont les résultats devront être mesurés à l’aune du nombre de personnes effectivement informées et bénéficiaires du dispositif.  

 

Insistons : simplifier certainement mais surtout mieux informer et accompagner les assurés potentiellement éligibles par des campagnes ciblées à l’efficacité prouvée… On s’étonne d’ailleurs que les complémentaires ne fassent pas elles-mêmes la promotion du dispositif. Mais peut-être qu’avoir parmi ses bénéficiaires les plus démunis de nos concitoyens ne les intéressent pas. Il est vrai que la solidarité n’est plus à la mode !  

 

Veillons : à l’information pratique et intelligible de nos concitoyens pour qu’ils comprennent l’intérêt de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé et qu’ils ne se perdent pas dans les méandres des procédures … On aimerait une campagne publique dans ce sens. Mais nos pouvoirs publics en auront-ils le goût ? Le sens de la République devrait les y inviter !

Logo les jeudis France Asso SantéLogo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier