Témoignages : coût de la santé

9 commentaires

  • Anonyme dit :

    Puis-je me retourner contre le dentiste qui m’a posé 7 dents et un appareil céramo-métal sans se soucier du métal en bouche en réutilisant les anciens supports métal non compatibles avec les autres dents posées avant ? Cet acte m’a occasionné les pires souffrances : une ELECTROGALVANISATION à 200mvlt, une errance auprès des professionnels de santé (3 mois!). J’ai perdu plus de 7000€ en soins de santé en dentiers. L’expert de mon assurance juridique se contredisant dans tout son rapport, l’assurance ne voulant pas intervenir ni indemniser. Que puis-je faire ? Et qui peut m’entendre ? Je souhaite témoigner.

  • Anonyme dit :

    J’avais la CMU-C pour moi et mon enfant. Au moment du renouvellement, il y a eu des problèmes. Depuis un an, on me demande toujours plus de papiers, on me renvoie mon dossier en marquant incomplet sans me dire pourquoi ou ce qui manque.

  • Anonyme dit :

    J’ai la maladie de Parkinson. J’ai reçu l’avis de la Sécurité sociale qui me refuse le 100 % Ald alors que la maladie de Parkinson fait partie des 30 affections dites « exonérantes ». Je ne comprends pas !

  • Anonyme dit :

    Mon fils de 22 ans a bénéficié pendant cinq ans d’un traitement orthodontique ; son dentiste, « la star du sourire », concentré sur l’aspect esthétique de la prise en charge, n’a pas pris en compte les plaintes de mon fils en matière de douleurs. Or le traitement d’orthodontie a impliqué différents dommages sur sa dentition : destruction de nerfs, en conséquence infection des dents, dévitalisées. Il doit désormais subir une intervention chirurgicale…

  • JUHL dit :

    Au mois d'octobre j'ai envoyé à ma mutuelle le devis des dépassements d'honoraires (gynéco et anesthésiste) pour mon accouchement prévu pour mi janvier 2016. Ils ont accepté les dépassements. Mais ils ne m'ont pas informée que la législation allait changer le 1er janvier 2016 (nouvel étape du contrat d'accès aux soins) et que je risquais de ne pas me faire rembourser; je n'ai donc pas vérifié si les spécialistes étaient signataires ou pas de ce contrat (dont j'ignorais l'existence). Finalement j'accouche fin décembre, donc en 2015. J'ai envoyé la facture acquittée à ma mutuelle pour me faire rembourser – elle vient de me répondre que les médecins n'ont pas signé le CAS et elle ne pourra donc pas me rembourser! J'imagine que je ne suis pas la seule à me faire avoir ainsi, mais c'est d'une mesquinerie incroyable de la part de la mutuelle! Impossible de suivre pour un simple citoyen…La question est à savoir si elle n'a pas tort de me refuser le remboursement sur ce fondement, vu que j'ai accouché en 2015 et que la nouvelle législation n'entre qu'en vigueur le 1er janvier 2016?

  • thibault dit :

    parfait douce surprise en traitre sur 80 euros factures par le specialiste traitent mon epouse avant le remboursement etait de 16.10-1.00+ 46.10 (mutuelle) contre ce jour 2016, 16.10-1.00 +16.10(mutuelle)…
    le resultat de l’operation -30 euros.Merci pour le pouvoir d achat,le moral et la liberte de consulter!!!

  •  Je ne peux que vous inviter à lire mes tristes mésaventures de cancéreuses à cause du contrat d’accès aux soins. Au lieu de me faire opérer cette semaine, ça sera dans 2 ans. Seuls 8 chirurgiens faisant de la reconstruction ont signé le CAS en France, le plus proche de Lyon est à 260 km… J’ai détaillé mon périple lamentable pour finir par me résigner à cet étranglement de l’accès aux soins. Triste constat qui va toucher des milliers de patients, le début d’une médecine à deux vitesses.

  •  J’ai oublié de préciser l’adresse de mon blog et de cet article qui doit absolument être diffusé pour alerter les patients :
    http://isabelledelyon.canalblog.com/archives/2016/03/31/33596074.html
    Je ne peux que vous inviter à lire mes tristes mésaventures de cancéreuses à cause du contrat d’accès aux soins. Au lieu de me faire opérer cette semaine, ça sera dans 2 ans. Seuls 8 chirurgiens faisant de la reconstruction ont signé le CAS en France, le plus proche de Lyon est à 260 km… J’ai détaillé mon périple lamentable pour finir par me résigner à cet étranglement de l’accès aux soins. Triste constat qui va toucher des milliers de patients, le début d’une médecine à deux vitesses.

  • KERJEAN dit :

    Bonjour, j'ai été facturé d'un acte d’échographie chez un radiologue alors que je venais pour une mammographie et une écho. Ce médecin ne m'a fait aucun acte car ma dernière mammographie avait 5 mois, il a refusé de faire le moindre acte à cause des rayons. Par contre il a facturé 75.60 d'acte échographique ; je trouve ça scandaleux, facturer un acte sans l'avoir fait, c'est scandaleux. Je m'en suis rendu compte au moment ou j'ai eu le décompte de ma mutuelle, soit 10 jours après mon rendez-vous. Scandaleux. Je vais appeler ce médecin et la CPAM pour faire une réclamation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier