Vaccination contre la Covid-19 : Les plus de 65 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques disent majoritairement oui !

En prévision de la première phase de vaccination contre le virus Sars-Cov-2, qui commencera début 2021, en France, et concernera les populations les plus vulnérables, France Assos Santé prend la mesure du défi qui nous attend. Ces vaccins constituent indiscutablement une lueur d’espoir. Deux vaccins disponibles en janvier, moins d’un an après le début de l’épidémie : la performance mérite d’être saluée. Et derrière elle, l’engagement de tous ceux, scientifiques, industriels, pouvoirs publics, mais aussi volontaires pour tester les vaccins candidats, qui se sont mobilisés pour faire face à l’urgence sanitaire.

Dans un contexte de défiance vis-à-vis des vaccins, 63 % des personnes de 65 ans et plus, et 53 % des patients atteints de maladie chronique, se déclarent prêts à se faire vacciner. C’est ce que révèle un sondage de l’Institut Viavoice, réalisé fin novembre pour France Assos Santé[1].

Des interrogations demeurent, des inquiétudes s’expriment, toutes légitimes, mais France Assos Santé voit dans ces deux chiffres un score encourageant, et surtout susceptible d’évoluer.

Se faire vacciner est bien sûr une décision individuelle. Mais se faire vacciner est aussi un acte altruiste : en se protégeant, on protège les autres. Sans cette dimension collective, pas d’immunité à grande échelle, pas de place dans nos hôpitaux pour les personnes atteintes d’un cancer ou en attente d’une greffe, pas de sérénité pour les plus âgés d’entre nous, et pas de retour à une vie normale avant longtemps.

Mais l’adhésion ne peut se gagner qu’à une condition, indispensable : la confiance issue d’une information loyale, honnête et actualisée. De l’injection aux éventuelles réactions, voire effets indésirables, France Assos Santé réclame la plus grande transparence. Toutes les données susceptibles de permettre à chacun un choix éclairé doivent être régulièrement communiquées, disponibles, accessibles. Pas d’efficacité, aussi haute soit-elle annoncée, sans une sécurité optimale. Urgence ou pas, la balance favorable bénéfice/risque reste l’alpha et l’oméga.

Chacun prendra sa décision en connaissance de cause.

Retrouvez l’intégralité des résultats de l’enquête “Impact de la crise Covid-19 sur les usagers en matière de santé” réalisée par Viavoice pour France Assos Santé en décembre 2020 ici

Contact presse : Sophie BANCET – 01 53 62 40 37  – communication@france-assos-sante.org

[1] Sondage Viavoice pour France Assos Santé, réalisé en ligne entre le 23 et le 30 novembre 2020 auprès d’un échantillon de 2 000 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Télécharger notre communiqué de presse du 14 décembre 2020

   A regarder en complément : France Assos Santé a organisé, le 10 décembre 2020, un
   webinaire autour des enjeux de la vaccination anti-Covid-19, avec quatre spécialistes des
   vaccins et de santé publique. Ce webinaire est disponible en replay ici.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier