Les engagements des complémentaires santé pour 2019

Après leur convocation à l’Elysée, les organismes complémentaires d’assurance maladie ont fait part de leur engagement de ne pas augmenter en 2019 les cotisations du fait de la réforme du Reste-à-charge 0, dite réforme « 100% Santé ».

Pour rappel, certaines complémentaires avaient argumenté sur la mise en place de la réforme pour justifier une hausse exceptionnelle, alors même que le coût estimé en 2019 n’est que de 0,14% du chiffre d’affaires et que celui-ci devait être absorbé par des mesures d’économie sur les frais de gestion, élevés et opaques.

Par ailleurs, la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF) s’est engagée à accélérer la mise en œuvre de la réforme en proposant une offre « 100% santé » en dentaire et optique dès le second semestre 2019, soit 6 mois avant l’échéance prévue. Elle s’engage également à compenser la hausse des cotisations des contrats les plus modestes (dits contrats tickets modérateurs).

Nous saluons ces annonces mais restons vigilants, une enquête de l’UFC-Que choisir ayant fait état d’une hausse de plus de 4% pour la moitié des contrats étudiés en 2019 et certains allant même jusqu’à 20%. En effet, les engagements doivent porter sur une clarification des motifs des hausses, car s’engager à ne pas augmenter les tarifs du fait de la réforme ne signifie pas qu’il n’y aura pas de hausse pour d’autres motifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Logo Santé Info Droits

Partager sur

Copier le lien

Copier